Suzette Everling, Présidente du LAP/SCAP

« Les parents ont besoin de plus de soutien, parce qu’ils doivent comprendre exactement quel est le problème dont souffre leur enfant. »